FACUA-Consommateurs en action
  • FACUA
  • FACUA
  • FACUA
  • FACUA
  • FACUA

FACUA SIÈGE CENTRAL:
Bécquer, 28 - 41002 Sevilla(Espagne)

TÉLÉPHONE DES CONSOMMATEURS:
(+34) 954 90 90 90
Email: tudenuncia@facua.org

TÉLÉPHONE D’ADMINISTRATION ET ACCUEIL:
Tel: (+34) 954 902 365 - FAX: (+34) 954 387 852
Email: consumidoresenaccion@facua.org

BUREAU DE PRESSE ET PUBLICATIONS:
Tel: (+34) 954 900 078
Email: comunicacion@facua.org

Qui sommes-nous?

Nous connaître
FACUA-Consommateurs en Action est une organisation, á but non lucratif qui se fixe comme objectif depuis ses origines en 1981, la défense des droits des consommateurs.

Organisation indépendante des gouvernements, partis politiques, confessions religieuses, et des pressions des entreprises, FACUA préserve sa spécificité progressiste, démocratique, plurielle et participative.

Hommes et femmes tous compromis, et qui revendiquent les améliorations nécessaires dans la régulation et le contrôle du marché, la qualité, l´étiquetage et la publicité des produits et services.

Nous doutons des bienfaits de l´actuelle société de consommation, qui se développe á travers une dynamique de l´accaparement et l´ostentation des produits d´une forme irrationnelle, et qui se base sur un gaspillage incontrôlé, l´exploitation des pays pauvres, et l´épuisement des ressources naturelles de la planète.

Notre organisation est présente sur l´ensemble du territoire national par l´intermédiaire de ses associations et délégations territoriales, plusieurs dizaines de milliers d´associés et des centaines de volontaires.

Les organes de gestion et les différents départements de FACUA, se composent d´hommes et de femmes qui allient jeunesse et expérience. Certains vétérans ayant connu dans certains cas la répression franquiste pour avoir joué un rôle important en défendant les libertés fondamentales et la Démocratie dans les successives étapes de la dictature. Des jeunes qui eux aussi, ont perçu dans notre mouvement, la manière de contribuer a l´amélioration de notre société.

Nos origines

Nous connaître
Les origines de FACUA remontent aux années de la transition (passage de la dictature á la démocratie), peu de temps avant que le syndrome toxique eut provoqué le réveil de la conscience du consommateur dans tout le pays avec la naissance de centaines d´organisations de consommateurs.

A la fin des années 70, dans le mouvement de quartier, la défense des droits des citoyens en tant que consommateurs se révèle comme une activité qui prenait de plus en plus d´importance. Cependant, les associations de quartier espagnoles ont rapidement noté comment le Gouvernement de l´époque leur niait la légitime représentation des consommateurs. C´est pour cette raison que, en 1980, l´assemblée nationale des associations de quartier approuve la création d´une association de consommateurs pour l´ensemble de la nation, qui s´appela La Défense afin de promouvoir par le biais de ses fédérations provinciales, la création de délégations de la dite association dans toutes les provinces espagnoles.

De La Défense a FACUA

Cependant, le projet se concretiza seulement dans quelques villes, l´une d´entre elles étant la capitale andalouse, et c´est pour cela que la délégation sévillane de La Défense (La Defensa), qui se constitua au sein de la Fédération Provinciale des Associations de Quartier, se convertit au début de l´année 1981 en une entité indépendante, sous la dénomination de Association de Consommateurs et Utilisateurs de Seville-ACUS La Défense.

Sous l´égide de cette force se constitua pendant les années 1982 et 1983, plusieurs associations de consommateurs dans la plupart des provinces andalouses, suivant le modèle de l´organisation déjà en marche a Séville, c´est ainsi que se réunirent les conditions nécessaires a la création, la dernière année citée, de la Fédération des Associations de Consommateurs et Usagers d´Andalousie ( FACUA).

Apparaît alors FACUA-Consommateurs en Action

Ainsi après deux décennies d´existence, et se consolidant comme la fédération de consommateurs la plus puissante, active et représentative en Andalousie et une de la plus importante du pays, FACUA Andalousie décide a l´occasion de son IV Congres qui se célébrai en mars 2003 de donner un nouveau souffle a son projet de défense du consommateur et étendre son organisation a l´ensemble de l´État Espagnol.

C´est dans ce cadre là que, en Juin de la même année se fonda FACUA-Consommateurs en Action (Consumidores en Acción), comme une organisation nationale à structure confédérale, fruit de l´union de la Fédération Andalouse avec deux organisations plus anciennes de la Région de Valence et Castille et Léon.

Aujourd´hui FACUA est présente dans toute l´Espagne grâce a ses nombreuses organisations et délégations territoriales a niveau régional, provincial, et local, des associés dans chaque province du pays, des volontaires et sympathisants qui intègrent son Réseau de Consommateurs en Action (Red de Consumidores en Acción).

Principaux succès

Principaux succès
2007: les compagnies de téléphonie portable abandonne leur pratique d´arrondir leur tarifs à la hausse

La bataille lancé par FACUA en Novembre de 2003 contre les entreprises de téléphonie qui arrondissait systématiquement le montant des appels termine avec succès en mars de 2007. Depuis les différents opérateurs appliquent leur tarif a la segonde près, à partir du début de la conversation.

L´obligation de payer le temps non utilisé, dans ce cas la facturation de la première minute entière et le reste en fraction de 30 segondes était une pratique abusive contraire a la Loi Générale de Défense des Consommateurs et Usagers de 1984. Mais pour en terminer avec ces irrégularités il fut nécessaire d´appuyer les plaintes de FACUA par une campagne a haute répercutions médiatique, l´aide du médiateur, une resolution du Sénat, et finalement la décision du gouvernement d´introduire les changements oportuns a la dite Loi à la fin de l´année 2006 dans le but d´expliciter l´interdiction "d´arrondir à la hausse" lors de la facturation du service.

Principaux succés
2006: Teléfónica ne retient plus la monnaie qui devait être rendue dans les cabines

Fin 2006, Telefónica modifie son système de paiement dans les cabines en abandonnant la rétention du montant correspondant au temps non consommé suite à un appel local.

FACUA notifia en février 2006 que la compagnie encaissait illégalement 0,20 euros des appels locaux de courte durée alors que leurs tarifs officiels étaient de 0,15 euros.

Même si les conversations étaient facturées à son prix, quand les utilisateurs introduisaient le montant exact, l´appareil appliquait une tarification supérieure au cas où on ajoutait des monnaies, retenant comme minimum 0,05 euros.

Le Tribunal de la Concurrence sanctionne le pacte sur les ventes de billets d´avion:

Le Tribunal de Défense de la Concurrence applique en Août de 2006 des sanctions pour un total de 6,1 millions d´euros a Iberia, Spanair, Air Europa, et l´exécutif de l´Association des Agences de Voyage Espagnoles (Caave) pour avoir convenue les charges à appliquer à l´émission de billets d´avions imposées par les compagnies aériennes et les agences de voyage.

Les irrégularités du barème de tarification furent dénoncées au Service de Défense de la Concurrence, á FACUA et á d´autres organisations de consommateurs en Mai 2004. Fut appliquée a Iberia une amende de 2 millions d´euros, et á Spanair de 250.000 euros, á Air Europa de 300.000 euros et aux agences de voyages appartenant a la Caave 3, 59 millions d´euros.

2006: Telefónica facture par seconde les appels de fixe á portable

L´élimination du montant à la hausse qu´appliquait Telefónica en tarifant dès la première minute fut le premier succès de la campagne dénoncée par FACUA en 2003 contre la facturation de secondes de conversation non effectuées depuis un téléphone fixe comme a partir d´un portable.

En Décembre de 2005, le gouvernement qui jusqu´ici réglait les tarifs de la compagnie annonçât que Telefónica commencerait a facturer par secondes l´année suivante et ce depuis la première seconde.

2003:Cessation des 90.000 prêts bancaires de l´affaire Opening

La sentence du Tribunal de grande instance nº8 de Séville paralysa les 90.000 crédits qui financent les cours d´anglais de la chaîne d´ académies Opening et obligea les entités financières Santander, BBVA Finanzia, Pastor Servicios Financieros et Eurocrédito à rendre les quantités encaissées después 2002.

Les cours Opening qui fermèrent en août 2002 laissèrent sans aucun recours des milliers d´élèves dans toute l´Espagne, les cours se réglaient à l´aide d´un prêt lié à un contrat d´enseignement. Mais les entités financières continuèrent à faire payer les affectés même après la fermeture des centres. Les crédits dans leur ensemble pouvaient s´élever à 135 millions d´euros.

La procédure judiciaire entreprise à Séville par FACUA et d´autres associations de consommateurs n´est toujours pas terminée, car le parquet de Séville révoqua la sentence de grande instance pour vice de forme, nous obligeant à continuer nos poursuites.

Principaux succés
2003: les victimes de vice de fabrication de la peugeot 307 récupèrent leur argent

FACUA obtient de la part de Peugeot que soit restitué aux conducteurs concernés par les défauts de fabrication le montant du modèle 307. À la fin de l´année, la Fédération avait reçu plus de 900 plaintes de toutes les provinces d´Espagne.

La majorité des problèmes concernait des défaillances du système électrique, provocant des coupures intempestives sur l´éclairage extérieur comme intérieur, l´arrêt des essuies glaces… De même furent détectes des cas de vibrations qui se notait considérablement lorsque le véhicule dépassait les 110 Km/h, FACUA fut saisi de plusieurs cas de moteurs qui s´arrêtaient en marche, tout comme des airbags qui sautaient sans motifs, des voitures brûlées, sans oublier les défauts de qualité sur de nombreux appareillages auxiliaires et les bruits inexplicables.

2002: indemnités pour l´écroulement du magasin Meubles Peralta

FACUA a pu obtenir les indemnités qui s´élèvent à un montant total de 800.000 euros, pour ses trente et un associés victimes de la tragédie survenue en Février 2000 dans les installations de Meubles Peralta a Dos Hermanas près de Séville.

Le premier étage de l´édifice qui se trouvait dans de très mauvaises conditions de conservation, s´écroula dû à un nombre excessif de personnes qui attirées par une offre mensongère de fauteuils a bas prix s´agglomère dans le magasin.

2002: fraudes dans les mutations entre compagnies téléphoniques

FACUA a reçu plus de 160 plaintes contre Retevisión (plus tard acquise par Auna, aujourd´hui faisant partie d´Ono) présentée par des utilisateurs qui furent enregistrés par la compagnie sans leur consentement, ceux qui provoque la facturation de tous leurs appels sans avoir marqué le préfixe d´accès indirect.

La compagnie restitua les versements indus aux associés de FACUA, qui retournèrent à leur ancien opérateur. Grâce à cet abus, notre organisation démonté de graves irrégularités qui affectèrent pendant plusieurs années a des milliers d´utilisateurs dans toute l´Espagne.

1996: la clinique au milles visages, a découvert

FACUA révèle qu´une société portugaise établie au Brésil et dans cinq pays européens était la propriétaire dans les années 80 de plusieurs réseaux de centres d´amaigrissement. Déjà accusée d´escroquerie par des milliers de clients en Espagne, elle ferma mais pu ouvrir de nouveaux centres sous un faux nom.

Dans ses différents centres, les clients étaient leurrés par des pseudos miracles d´une technique qui garantissait la perte "de 11 kilos en 23 jours", "sans avoir faim et sans effort".

 Principaux succés
1995: publicité contrôlée

FACUA intensifie son activité de contrôle de la publicité avec la création de son département d´Analyse et Contrôle de la Publicité.

Dès lors, la Fédération a détecté plusieurs pratiques publicitaires irrégulières, obtenant son retrait, modification, et/ ou sanctions à certaines campagnes comme Altadis, Amena, Aprilia, Auna, Bacardí-Martini, Casa Tarradellas, Cruzcampo, Dolce & Gabbana, El Corte Inglés, Fiat, Font Vella, González Byass, Iberia, Jazztel, Larios, Merck, Movistar, Páginas Amarillas, Terra, Usisa, Vodafone, Wanadoo y Warner Lambert.

1985: facturation illégale de l´eau

Plusieurs mairies andalouses ont été dénoncées pour un montant illégal de la facture d´eau, vu qu´il était facturé sans raison les droits de distribution et des tarifs qui n´avaient pas été soumis á l´autorisation légale de la Commission Régionale des Prix. Les mairies concernées furent sanctionnées et obligées de rendre aux utilisateurs le montant des factures irrégulières.

Nos revendications dans le secteur des Eaux ont contribués à faire approuver la norme pionnière en Espagne, du Règlement du Service des Eaux à Domicile en Andalousie.

1985: Encaissements irréguliers de la compagnie Sevillana de Electricidad

La première revendication majeure de FACUA se concrétisa par une intense campagne de plaintes contre Sevillana de Electricidad (aujourd´hui Sevillana Endesa) pour avoir facturé de manière irregulière depuis 1965 plusieurs millions de pesetas. Quatre ans après, le Parlement d´Andalousie effectua les recherches necessaires qui aboutirent au remboursement des usagers et à des sanctions du gouvernement andalous.

La signature d´une convention établissant notre collaboration avec Sevillana en 1986 marca le début d´une nouvelle étape, le passage de la confrontation au dialogue. Actuellement, FACUA maintient plus de quatre vingt accords avec des entreprises de tout horizons.

1984: Installation du gas sans contrôle

FACUA a pu detecter, a partir de plaintes déposées par des habitants de plusieurs quartiers de Seville, que Catalana de Gas (aujourd´hui Gas Natural) mettait en danger la sécurité des usagers pour ne pas respecter l´obligation de realiser tous les quatre ans l´inspection des installations. Suite a notre plainte, le Gouvernement Andalous ouvrit un dossier et sanctionna l´entreprise, et l´obligea a reviser les installations detériorées de ses usagers.

Ce sont quelques exemples des succés de FACUA tout au long de son histoire, auxquels nous devons rajouter, entre autres, les dizaines de milliers de reclamations qui sont étudiées avec succés afin de défendre les asociés dans un cadre légal qui a dinamisé et contribué à nous améliorer pour veiller aux intérêts des consommateurs, et atteindre un excellent niveau de concertation dans tous les secteurs, permettant ainsi de résoudre les conflits par la voie du dialogue.

You must have javascript activated to see this file